EXPOSITIONS 2019

Serge Lyonnais – 12 mai au 23 juin

Représentations intimes

La démarche de Serge Lyonnais s’inspire de l’abstraction lyrique ce qui l’amène à laisser émerger l’inconscient et les émotions dans la spontanéité du moment : son travail est ainsi une représentation intime d’un univers éphémère et singulier perçu en un moment unique.
Liberté et expérimentation sont pour lui deux éléments primordiaux dans sa création.
Il se laisse porter par les gestes, les formes, la matière, les couleurs et les accidents, jusqu’à ce qu’il ressente un degré de cohérence et d’équilibre dans l’oeuvre. Le tableau devient alors un passage vers l’imaginaire. Il invite le spectateur à s’y abandonner, à se laisser transporter dans les histoires qu’il raconte.

Brigitte Genois – 28 juin au 11 août

Fibres Nordiques

Brigitte Genois est originaire de St-Raymond de Portneuf, Québec. Elle a obtenu un diplôme en création textile en 2001 à la Maison des Métiers d’Art de Québec. Depuis, elle a enseigné le métier de tisserande et elle a exploré sa passion pour l’art textile. Son inspiration provient d’un amour pour la photographie, d’une vive fascination pour la nature, ses multiples voyages personnels et par la multitude de médiums artistiques.

Pour elle, le processus de recherche est un rituel. L’expérimentation, le traitement d’images, la recherche de matériaux et de textures est une partie importante de sa création. C’est dans ces moments intenses que le rendu final prend peu à peu sa forme, tel une longue discussion entre la matière, la technique et l’artiste et ou le but est d’en retirer toutes particules émotionnelles pour qu’au final, l’œuvre existe par elle-même.

Au fur et à mesure de son évolution artistique, Brigitte prend plaisir à travailler avec le tissage digital; tissage jacquard. Guidée par ce qui a besoin d’être exprimé, elle ne cherche pas un rendu réaliste, mais plutôt à partager des émotions, à façonner des œuvres destinées à faire surgir de la matière des expériences tactiles et visuelles.

Fibres Nordiques est l’accomplissement d’un désir de l’artiste qui aspirait à pouvoir tisser et interpréter avec différents médiums textiles ses propres photographies. Les quelques années ou elle a vécu à Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest, ainsi que ses voyages à Inuvik, Tuktoyaktuk et autres régions nordiques l’ont grandement inspiré. Les aurores boréales, les hivers long et froid, les techniques artistiques et la vie dans le nord sont au centre de cette exposition.

Pednò – 30 juin au 11 août

Je suis Pednò

La démarche artistique de Pednò est de créer à partir dʼune émotion et de la transposer sur une matière inerte pour animer celle-ci . Sa réussite se concrétise quand lʼémotion rejoint le spectateur. Pour parvenir à exprimer ses sentiments,  il se me sert de son vécu dans lʼunivers de la beauté . Pour lui,  lʼharmonie des formes et des couleurs se mêlent avec la vibration de chacune dʼelle . Le geste et le mouvement animeront lʼoeuvre.

Steve Otis – 16 août au 29 septembre

Diatonik-A

Le Moulin Marcoux étant un lieu où la musique prend une grande importante, l’artiste peintre Steve Otis vous propose l’exposition Diatonik-A !

Ce projet se veut une excursion dans le monde musical de l’artiste, illustrant plusieurs icônes de divers genres musicaux ayant marqué nos dernières décennies.
Otis vous invite à expérimenter l’équilibre entre les mouvements et couleurs offrant au spectateur une rythmique visuelle nuancée tout en dépeignant les envolées mélodiques et l’intensité de ces monstres internationaux de la scène musicale.

Toiles inspirées des plus grands du blues, rock, prog, folk et plus encore, Otis traduit leurs oeuvres musicales par des liaisons de pigments lumineux, formes et textures mettant ainsi en lumière la fougue et l’intensité de ces géants qui ont laissé leurs empreintes sur l’histoire de la musique.